22 avril 2012

ARTICLE 9 (roman partie 1)

Alors voila le début du roman de notre jeune écrivain anonyme (dsl elle préfère comme ça) mais n'empêche que moi, j'aime bien... elle écrit avec fraîcheur, d'un côté elle a 16 ans ^^
Si d'autres veulent que je les publie, y a pas de problème, il suffit de demander... 
Elle attends vos avis, n'oubliez pas. En tout cas, moi, je t'encourage et te félicite.

"Un garçon aux yeux d'or... dorés comme le soleil et pénétrant, d'une telle sincérité... Un silence, et ses cheveux, flottant autour de sa tête comme un auréole divine... Oui, c'est de cela dont je me souviens, cette vision d'un ange...ou d'un démon, c'était à moi de le découvrir.

Je me balade dans la rue, seule, et j'observe les gens, c'est fou tout ce qu'on apprend en observant et écoutant. On pourrait savoir la vie de tous, en commençant par les ados (comme moi) ou la mère de famille en retard. Vous allez me dire où est le mec, genre beau gosse tombé du ciel, et bien il va falloir patienté un peu car à cette époque je ne le connaissait pas...encore.
Vous croyez au prince charmant, moi non. C'est un mirage mais on sait bien à quel point on voudrai qu'il existe. C'est assez amusant en soi, ah ça me rappelle mes cours de philosophie !
Hier soir, j'ai encore rêvé de cette mélodie, une chanson qu'on fredonne, ça devient une obsession , presque chaque nuit elle refait surface. C'est étrange mais je suis du genre sceptique, oh juste un peu, alors je crois pas au rêve prémonitoire.

Je tourne à droite et puis à gauche et j'entre dans le temple des magasins à Londres: Harrods. Je fonce dans mon rayon fétiche, les livres. Bon, j'avoue faire un détour par les magnifiques vêtements, bijoux et produits de beauté, je suis une fille avant tout !
Je m'assois tranquille, et je repère Miss Solina, gentille dame qui m'offre toujours un gâteau depuis que j'ai 10 ans je crois bien.
-Ah, bonjour ma petite !
-Bonjour, Miss Solina, comment allez vous ?
-Bien, merci, que tu es bien habillée aujourd'hui ! Un gâteau ?
-Ah, oui, merci. J'ai passé mon audition, c'est pour ça.
-Je vois...et alors ?
-On verra bien ! Lui dis je en souriant.
-Je retourne au magasin, il ne vas pas tourner tout seul ! Bonne soirée, ma petite !
-A vous aussi, et ma mère vous salut !
Et voilà, mes petites civilitées terminées, j'engloutis mon biscuit et hop, c'est repartie.
J'habite à Londres depuis 8 ans à peu près, on est venue pour le job de ma mère, une célèbre avocate, vous voyez le style ? Mon père, un technicien tout simple, c'est adapté à sa nouvelle vie avec plaisir je crois bien. Moi, le changement ne me fais pas peur et j'aime bien ma vie ici.

Je prend le bus et descend à mon arrêt, on habite dans la banlieue proche et les transports en commun c'est mon lot quotidien et croyez moi je m'en passerai bien.
-Coucou, c'est moi.
-Laura !!!
-Ah, Matthis ! Ne cries pas !
-Maman, Laura est rentrée...
-Et je file chez Lise !
-Bien, d'accord, on mange dans une heure, m'informe ma mère.
Matthis, c'est mon petit frère, il a 8 ans et est infernal mais je l'adore quand même. Lisa, pour info, c'est ma voisine et bonne copine de crise de fou rire.

Je sonne chez elle, la porte s'ouvre net:
-Viens vite ! Monte ! Dit-elle surexcitée en me tirant par le bras.
-Quoi ? Tu a trouvé l'homme de ta vie ou un zombie ?
-Très drôle miss, j'ai mieux, c'est le scoop de l'année !
-Tu veux que je compte combien de fois tu m'as dit ça, je lui lance d'un air malicieux.
-Salut Laura ! C'est le frère ainé de Lise, il est trop sympa. Prise en otage ?
-Hi, Bill et oui, on peut dire ça.

Elle me montre son ordinateur, et me le tends pour le lire: «Un gars mystérieux ronde dans les rues de Londres, on dit qu'il a sauvé une femme et son bébé. Super héros ou fou déchainé ?»

Je la regarde:
-C'est cela ton scoop ?
-Oui, je suis sûr qu'il est canon !
-OK, euh, comment dire...c'est encore une bêtise que sort d'internet et tu marches ?
-Non, c'est Melly qui m'en a parlé et elle dit l'avoir vu...
-Mouais, depuis quand tu crois ce qu'elle dit ?
-C'est vrai, mais je sais pas, y a un truc louche là-dessous et d'après ma petite enquête, plusieurs personnes l'aurait vu.
-C'est possible...
-Laura !! Ta mère te réclame ! M'annonce le père de Lise.
-Bon, j'y vais, on en reparlera. Bisous !

Une semaine plus tard, rien a changé ou presque dans mon quotidien bien réglé.
Oh, à part quelques blagues très drôles que j'ai faites, je suis le clown de service !
Je marche dans la rue, et me speed pour arriver au lycée à l'heure. Vite ! Mon portable sonne, je décroche:
-Allô ?
-Chérie, t'es où ? Je lève les yeux au ciel.
-Euh, j'arrive Emma.
-Dépêche, sinon tu vas être en retard au lycée et encore une fois !
-Oui, oui c'est bon, j'arrive ma beauté ! On pouffe de rire.
-OK, biz !
Au feu, je traverse et un type me bouscule, de peu et je me saurai fait écrasé, je prépare une réplique cinglante pour l'idiot en question mais il trace sans un regard dans ma direction.
D'accord, merci ! J'arrive pile à la sonnerie après avoir couru comme une malade.
-Ah, enfin te voilà ! Me lance Emma. Un peu plus et hop !
-Très drôle, je lui jette un regard éclair et que je veux mauvais.
-Oh, la prof a un truc à nous annoncer ! Je me retourne pour regarder Lise.
-Ah oui, c'est quoi ?
-T'as du gagné le droit a un passe illimité de retard ! Elles rigolent.
-J'en aurai bien besoin !
-Un peu de silence !! Nous avons un nouvel élève qui arrive dans la classe.
Elle se tourne vers moi : Laura Spencer, en tant que déléguée, tu lui feras visiter la maison.
Ouais, youpi ! Et là c'est le drame, l'élève en question s'avère être celui qui a tenté de me pousser sur la chaussée ! Il a un air «je m'y crois» et un tantinet «tiens, une bande de ploucs», le genre de garçon qui donne envie de briser la glace...ou pas.
-Wouh, le canon ! S'exclame Emma.
-Il me plait trop ! Enchaine Lise, et toutes les filles d'ailleurs.
Je ne jouerais pas la fille frigide, il est pas mal mais le fait qu'il soit mal polie enlève à son charme et là tout de suite, j'ai envie...de le frapper ou de vider mon sac, ça dépend.
-Du calme, mesdemoiselles ! Je vous présente Tyler Jefferson, il vient des États-Unis et arrive dans notre classe, je compte sur vous tous pour le mettre à l'aise.
Il lance un bonjour général, tandis que moi je me referme comme une écrevisse et en passant devant moi, il me lance un regard appuyé dont je me serai bien passé ! Allure sportive quand même, des cheveux châtains clairs tirant sur le blond avec bien sûr un sourire enjôleur. Ce qui m'attire le plus, c'est son regard perçant, je n'arrive pas à déterminer la couleur, doré, oui, rempli de pépites d'or. Incroyable... Habillé avec classe, chemise blanche, blouson en cuir noir sur l'épaule et jean centré, il aurait pu faire une pub. Il émanait de lui une telle assurance, je dirais même arrogance, qui me tapait sur le système."

3 commentaires:

  1. super le début du roman
    j'adhère totalement
    si elle pouvait nous passer la suite sa serait super ! trop impatiente ! lol
    Félicitation pour le style d'écriture
    Lila

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton com' ! ;D Notre jeune auteur te dit merci, ça l'encourage à poursuivre mais je ne sais pas si je pourrais mettre tout le roman...
    Je te tiens au courant =)
    Bonne soirée Lila ! Kiss

    RépondreSupprimer
  3. Salut Avy,
    c'est une mine d'or que tu nous présente là! Franchement j'adore à la folie! L'auteur est une très grande écrivaine, elle écrit avec fraîcheur, humour et précision dans les détails...J'a-d-o-r-e! Et comme Lila je veux aussi avoir la suite.
    Merci Avy, pour cette belle découverte.

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !