5 mai 2012


ARTICLE 28 (history part 3)

Bonjour à tous !
Alors comment allez-vous aujourd'hui ? ^^
Je vous mets la suite de Semesus, bonne lecture.
Et cette fois, le découpage n'est pas de moi. C'est la fin du chapitre 2 !
Miss Avy.


"-D'accord. C'est d'accord pour le bal. Je suis vraiment désolé je n'aurais pas dû mentir. avais-je bégayée.


J'avais peur de lui et je ne sais comment, mais j'avais la désagréable sensation qu'il le savais. Ce qui interrieurement m'énervais au plus haut point. Mais une fois devant lui J'étais incapable de lui dire ce que je pensais de son comportement.


-Super! m'avait-il répondu avec un grand sourire triomphant. A mes yeux cela ressemblait à de la provocation. mais je ne disais toujours rien.


 ( Mais pourquoi j'ai dit ça? Et comment savait-il tout ça à mon sujet? C'est quoi son problème? Il est atteint d'un édoublement de la personnalité ou quoi? )
Une fois à la maison je décidais de m'attaquer directement à mes devoirs. J'avais quelques exercices de mathématiques qui m'empêcheraient de pensée à ce qui venait de ce passer. Le lendemain soir, je me souvenais encore de son regard. Il était froid. L'ombre de sa pupille avait dévoré la verdure d'en temps de ses iris. Et pourtant une couleur avait brisé cette triste uniformitée noir. Une flamme rouge. Un frisson avait parcouru ma colonne vertébral et la pièce autour de moi semblait se rétrécir. La sonnerie de mon portable m'avais fait sursoter. 
( Note mental: Penser à changer de sonnerie. Celle-ci est trop violente. )
C'était Constance, elle souhaitait que je passe la nuit chez elle. Après avoir eu l'accord de ma mère au téléphone, je l'avais rappelée pour lui expliquer que je mettrais un peu de temps à arriver puisque j'étais à pied. Une fois sur le chemin la nuit se faisait de plus en plus menaçante. J'avais un peu froid et un peu peur aussi. Les évènements de la journée ne m'avaient pas aidée à me sentir mieux. D'ailleur je n'arrêtais pas d'y penser. Cependant j'avançais d'un pas ferme et rapide. Il y a un étroit couloir, une sorte de petite ruelle dans laquelle il faut passer pour atteindre la grande rue où se situait la maison de mon amie. Et ce soir plus qu'un autre je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de m'y engouffrer. Mais avais-je vraiment le choix?
( Aller Abby. De quoi ta peur? T'es passée par là des centaine de fois. Et puis tu vois bien qu'il n'y a rien? )
Juste au moment où je me décidais à passé, un mouvement dans l'ombre m'avais stoppée net. Je ne distinguais rien mais l'idée que je puisse faire une mauvaise rencontre me figais sur place. Mes idées s'affolaient. Incontrôlables. La peur m'empêchant de prendre une décision rationnel. Je restais là. Observant le moindre frémissement du vent qui s'engouffrait à l'intérrieur du passage, pour finalement se ruer sur mon visage, tel le souffle d'un dragon de glace. Je restais là. Craignant ce que je ne pouvais voir. Attendant l'heure de vérité qui découvrirait la cause de mon angoisse. Mais peut être n'était-ce que le fruit de mon imagination. Ce ne serait pas étonnant avec ce qui c'était passé avec Nicolas. Et ce réverbère qui n'éclairait plus rien depuis quelques secondes n'arrangait pas mon humeur. J'allais à nouveau tenter de passer, me persuadant que ce n'était qu'un chat du quartier. Là, une forme humaine, parfaitement dessinée dans l'obscurité. Elle s'approchait lentement.
( Fuis bon sang! Fuis! Mais qu'est-ce que tu attent?     Cours! )
Mes jambes ne répondaient plus. Incapable de réfléchir convenablement j'étais paralysée. Mon coeur battait à tout rompre et mon souffle se faisait court. L'ombre s'avançait et s'arrêtait. Comme pour me tester ou peu être, dans un jeu sadique, s'amusait. La masse noir n'était plus qu'à deux mètre. Elle s'était enfin immobilisée. Ne disant rien. Ne bougeant plus. Bien que je ne pouvais pas encore le voir, je savais qu'il me regardait. Il y avait dans l'air une atmosphère lourde presque autant que ce regard fixe qui pesait sur moi."

5 commentaires:

  1. Vivement le 3ème chapitre !!!!!!!
    Lol trop envie de savoir la suite
    et merci pour avoir mis la suite Avy
    Lila

    RépondreSupprimer
  2. Salut Avy,
    je suis contente de voir que mon roman plaise. Merci à Lila de suivre avec autant de ferveur, sa me touche beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. ^^ Je dis juste chapeau l'artiste ! Continue comme cela...

    RépondreSupprimer
  4. il y a de la suite dans les idées qui retiennent le lecteur,c'est intéressant.Bon courage

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Venus, merci pour ton com' de ma part et de celle de l'auteur j'en suis sûr (Elle est juste un peu endormie ^^)...
    Repasse quand tu veux !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !