14 décembre 2012

ARTICLE 122 (Le Noël d'April, épisode 1)

"Noël est la période que je déteste le plus au monde.
Pourquoi ? Parce que ça se passe toujours mal.
Avant, j’aimai cette période mais j'ai vite compris que je berçais d'illusion.
Noël est la pire période de l'année et ça me file le cafard !
Pas de liste de cadeau, pas de sapin, pas de gaspillage d'argent ni d'énergie.
D'ailleurs, je déteste le froid aussi.
La magie de Noël, mon œil oui !
Pourtant, j'avais donné pour cette fête.
Je passais tout mon temps à chercher des cadeaux, à décorer le sapin en fredonnant des chants traditionnels.
Le soir, je regardais des films évoquant toutes les belles valeurs de Noël.
Tout ça pour quoi, ben pour rien.
Oh, déjà, mes parents s'attendent à ce que j'aille les voir pour les fêtes.
Mais, bien sûr, ils peuvent rêver.
Je travaille à la place, mon agenda bien remplit.
Et ma famille, quelle famille ? C'est tout simple, à part mes parents et leur saleté de chat, néant.
Évidemment, je n'ai pas totalement renoncé.
Je bois encore mon chocolat chaud, mais sans les guimauves.
Les chants, on les entends assez dans la rue.
Et tout ces éclairages, ça ne vous fait pas mal aux yeux ? Moi, si.
Je me rappelle encore, même quand mon Noël se passait mal, je me disais : "Le Noël prochain sera mieux".
Jusqu'au pire Noël de ma vie, quoique en réalité, j'en ai eu plusieurs...
Le sapin a pris feu, et non, ce n'est pas une blague.
Je n'ai pas rencontré l'amour de ma vie lors d'un karaoké. (Faut arrêter les films, bande d'ignorant).
J'ai bu pour oublier, mais ça n'a eu aucun effet. Si, salir un tapis.
Je ne sais pas faire du patin, et encore moins du ski.
Les gaufres, c'est trop cher et je n'aime pas.
Et je crois que je vais arrêter la série d'énumération malheureuses.
D'ailleurs, généralement, je me prends un week-end aux Bahamas. Je bronze et j'oublie que c'est sensé être Noël. Oui, comment ? Tout simplement, la villa privative que j'ai est totalement et complètement hermétique à Noël.
Même ce mot, c'est d'un kitsch pas possible. Quel est l'idiot que a choisi ça ?
Et le père Noël, qui l'a vraiment rencontré ? Je vous mets au défi de trouver une seule personne !
Non, je ne suis pas riche ni célèbre (quoique...) mais Noël, c'est vraiment surfait."



Retrouvez les Chroniques d'April dans le prochain numéro "Moi et cette saleté de Noël"


7 commentaires:

  1. Salut Avy,
    j'ai trouvé ce passage d'histoire très amusant. J'aime beaucoup l'humour de la narratrice. Et j'espère en lire d'avantage la prochaine fois.
    Merci pour cette belle découverte Avy.
    kISS.

    RépondreSupprimer
  2. Salut,
    Je suis d'accord avec Gaby.
    Cette histoire est très amusante.
    Il me tarde le prochain passage.
    Bye

    RépondreSupprimer
  3. Coucou !
    Tout à fait d'accord avec vous les filles ! Mais j'aimerais souligner que J'ADORE LES TALONS que tu as mis ! Je les veux ! Pour Noël tien (ne changeons pas de thème) !
    Bonne journée tout le monde !
    Juliette
    P.S. Vous allez avoir quoi pour Noël ?
    P.S.2. Si vous voulez jeter un coup d'oeil à mon blog : http://sitepapoteentrejeunes.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Noël, tu as fait ta liste au père Noël ? Rire
      Je ne sais pas encore pour ma part, je te dirais après ^^
      Bonne journée à toi aussi.

      Supprimer
    2. Ce sera la surprise pour moi...

      Supprimer
    3. Ah, j'adore les surprises mais juste les bonnes Rire
      Je pense que toi aussi ^^
      En tout cas, le personnage d'April est complètement déjanté. Ahaha
      Bonne nuit !

      Supprimer
  4. Les talons ont fait sensation ^^ et April aussi visiblement.
    Vous aurez la suite bientôt.
    Contente que cela vous plaise, disons qu'April a un sale caractère.
    Bises !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !