19 janvier 2014

Tendres pensées

ARTICLE 222 (poésie d'Anaska)


Elle était là attendant sur un rocher
Celui qu’elle rêvait depuis une éternité
Elle l’avait vu lors d’un songe plusieurs nuits de ça
Depuis des lunes on lui avait prédit que bientôt il serai là
Alors dans ce très fiers trois mats
Se trouvait cet homme , ce capitaine aux regard froid
Lui de son coté refoulait des visions depuis ces dix-sept ans
Dans lesquelles il voyait une jeune femme au cheveux roux ardent
De grands yeux vert qui l’hypnotisaient toujours autant
Qui était t’elle donc ? 
Pourquoi hantait-elle son esprit?
Lui qui n’aimait personne à part son fier navire
C’était jurer d’être toujours libre , sinon mourir!
Plus le vent et le brouillard  poussaient  les voiles vers la plage
Plus il sentait son coeur se serrer ,  plus il avait cette image
D’une femme l’attendant là-bas au pieds des vagues
Puis le navire s'est échoué ,laissant son équipage à l’abandon
Leurs regard se sont croisés , ni l’un ni l’autre  ne pouvait bouger
Leurs deux âmes se sont reliées
Ils s'étaient tant attendus 
Avant de pouvoir s’aimer à nouveau sans restriction
Lui cet homme  qui n’avait jamais connu d’amour
Elle cette femme qui rêvait de lui depuis toujours.

Anaska


2 commentaires:

  1. Oh, j'aime bien ce poème. Bravo !
    Kiseu

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour chère Lila,
    oui je le trouve touchant, et bravo à l'auteur, cette fois-ci ce n'est pas moi, mais Anaska.
    Merci de ton com' et grosses bises !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !