30 octobre 2014

Article 245 spécial Halloween 2

Bonjour, la spéciale Halloween continue. C’est toujours Lila. 

Aujourd’hui, on va parler de la légende de Jack O’Lantern. (C’est en réalité les citrouilles-lanternes.) C’est un personnage lié à Halloween que l’on connait tous. Nous évidons la fameuse citrouille, puis nous découpons un visage souvent grimaçant dans celle-ci. Nous l’éclairons ensuite à l’aide d’une bougie placée à l’intérieur.  


Maintenant,  je vais tout simplement vous laisser découvrir le mythe.

« Des siècles auparavant, vivait en Irlande un homme que l’on surnommait « Jack l’avare ». Selon la légende, Jack l’avare avait invité le diable à prendre un verre avec lui. Fidèle à son surnom, Jack l’avare ne voulait pas payer les boissons, donc il réussit à convaincre le diable de se transformer en une pièce de monnaie, que Jack pourrait ainsi utiliser pour acheter leurs boissons. Une fois que le diable l’eût fait, Jack décida de garder l’argent et de le mettre dans sa poche, à côté d’une croix d’argent : ce qui empêcha le diable de se transformer à nouveau pour retrouver son apparence originale.

Finalement, Jack  libéra le diable, sous la condition que le Diable ne devrait pas venir le déranger durant un an et que même si Jack mourait au cours des douze mois suivant, il ne pourrait guère lui réclamer son âme. L’année suivante, Jack dupa à nouveau le diable en lui demandant de grimper dans un arbre pour cueillir une pomme. Alors que le diable était dans les branchages, Jack sculpta un signe de la croix dans l’écorce de l’arbre, de sorte que le diable ne pouvait pas redescendre. Pour cela, il dut promettre à Jack qu’il le laisserait tranquille pendant dix ans.

Peu de temps après, Jack mourut. Selon la légende, Dieu ne lui donna pas accès au Paradis, à cause de ses mauvaises actions. Le diable, qui n’avait pas oublié les mauvais tours que Jack lui avait joué et tenant sa parole de ne pas lui réclamer son âme, ne permit pas à Jack d’aller en enfer. A la place, le diable l’envoya dans la nuit sombre, avec seulement un charbon ardent afin d’éclairer son chemin. Jack plaça le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et fut ainsi condamné à errer sans but, jusqu’au jour du jugement dernier.  C’est alors qu’il fut  surnommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne) puis Jack O’Lantern . On raconte qu’il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween… »

Alors ça vous a plu ? Moi, j’aime cette légende.

Bonne journée à tous,

Lila

1 commentaire:

  1. Brrrr, que de mystères dans la brume du soir. J'adore ! Merci à toi Lila !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !