19 novembre 2014

ARTICLE 250 (petite discussion)

C'est drôle comme parfois deux personnes se retrouvent après des années.
Ils se redécouvrent, ou plutôt se découvrent, car ils ont forcément un peu changé avec l'apport du temps.
Certes, physiquement en surface, mais aussi un peu à l'intérieur. Parait il que le temps nous transforme, nous façonne, nous endommage, nous nourrisse. Je me demande si les gens ont assez de recul pour savoir, vous savez, saisir la vie et son essence (et-sens) même. Est ce qu'à 70 ans, on a mieux comprit ce qu'on voulait comprendre, ou au contraire, on est dans une quête que seule la mort arrête (et encore, on ne sait pas ce qu'il y a après) ?

Parfois, il y a ces réflexions profondes dans notre tête. Et en parallèle, tout ce qui est la vie : prendre une douche, se faire à manger, faire ses devoirs, se distraire. Je pense que la vie ne se réfléchit pas, mais se pratique !
"Je suis gentil, je peux avoir de la compassion, je suis sérieux et assez dynamique dans mon boulot."
Est ce mal d'être gentil ? Saisissez bien le paradoxe de cette phrase ! Parfois, on nous dit que la gentillesse est une faiblesse. Tu te laisses marcher dessus. Tu souries, alors t'es stupide et facile à berner. Est ce donc si mal de voir la vie du bon côté, d'essayer de saisir le rayon de soleil qui traverse les nuages ?
Non, c'est mieux de "tirer la tronche" ! De bien montrer qu'on a toute la misère du monde sur soi, et que personne n'est dans une situation pire que nous. Oui, vraiment, JE suis, J'ai eu, JE, JE etc Ah, je n'arrive même pas à l'écrire, c'est dire qu'il y a trop de JE. Oui, vous savez, autour de vous, il y a d'autres choses, d'autres gens, avec des sentiments, un passé, une histoire, des soucis, des moments joyeux ou difficiles, et on peut s’intéresser à eux.
Je préfère être un peu utopiste, et tendre la main, pour rendre service. 
"Quand je me lève, je suis content d'aller bosser. Et les sacrifices, j'aime ça."
Ces derniers temps, je m’intéresse beaucoup à l'humain. A ce qu'on peut ressentir, les questions qu'on peut se poser, les difficultés qu'on peut traverser, les bonheurs qu'on peut saisir et tant d'autres choses qui me font comprendre à quel point l'être humain est complexe et riche.
Amour et sagesse je ne sais pas si ce sont les mots qui nous définissent le mieux.

Je pense que l'homme a un bon fond, un amour à diffuser, des choses à apprendre et à partager. Oui, on a tous quelque chose de bon à donner, et donner c'est recevoir car c'est l'échange qui nous enrichit. Alors, petite adresse aux jeunes, vous pouvez délaisser vos écouteurs et vous baigner à nouveau dans le monde qui vous entoure. Écouter de la musique c'est bien, mais s'enfermer totalement dans sa bulle, ce n'est pas toujours génial.
Oui, c'est vrai, c'est parfois dur de se confronter à ce qui nous gêne ou nous choque. L'homme n'est pas parfait, on a tous nos faiblesses et nos qualités, je crois néanmoins que le chemin que l'on emprunte dans la voie du meilleur est nécessaire. C'est le parcours qu'on fait qui nous reflète dans notre recherche.
En fait, vous comme moi, sommes des legos ! (Oui, je mentionne une marque, honte à moi !). Nous nous construisons, mais pas seul. Ce sont des personnes qui croisent notre route et nous aident. Parents, professeurs, amis, de passage ou plus longtemps. Nous avons tous quelque chose à apporter dans ce monde, de bien c'est encore mieux. Certes, il n'appartient qu'à nous d'essayer. Alors n'oubliez pas, ne vous refermez pas sur vous-même, un petit bonjour et un sourire n'engage à rien, sinon à un sourire en retour. Un peu d'attention, ça fait du bien. On se réconforte mutuellement.

Vous venez d'assister un brin à mes raisonnements profonds (et parfois épuisants !).


 Et vous, qu'en dites-vous ? Parle, je t'écoute.

Je vous souhaite le meilleur (pour ce soir et demain en tout cas voire plus longtemps),
Miss Avy

3 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis d'accord avec toi Avy. On ne grandit pas seule, ce sont les évènements et les gens qui nous font grandir et évoluer dans la vie. En tout cas c'est ce que je pense. Allez bye et contente d'avoir croisée ton chemin. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ma chère Lila,
    merci de ton com' et de ta fidélité sur le blog.
    J'ai un peu l'impression que cela se transforme en correspondance entre nous deux.
    Mais où sont donc passés mes charmants lecteurs ? Ne faites pas les timides et manifestez vous ^^
    Tendres bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi Avy, je me sens un peu seule. lol. bye

      Supprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !