15 novembre 2014

Sur la glace

249
Bonjour à vous, chers lecteurs,


je suis ravie de pouvoir déjà vous présenter une nouvelle qui inaugure le nouvel atelier d'écriture sur le thème de la boule de neige.
Nous plongeons à pieds joints dans l'univers illuminé de Noël et du Nouvel an, deux grandes fêtes qui rythment nos fins d'années.

Bonne découverte et immersion dans la magie de l'hiver.


"Vive Noël !!!! C’est le moment de partage avec sa famille et aussi le moment des cadeaux. Tout plein de cadeaux !!! Mais devinez ce que j’ai reçu …. une boule de neige avec le joli décor de Vancouver. Les jolies pistes de ski, les sapins enneigés, le charmant petit village sous la neige, comme c’est romantique. Justement deux personnages étaient enlacés au milieu de ce paysage. Je l’adorai et ne m’en séparai jamais. Mais imaginez … elle était magique. Un soir, alors que je dormais, j’entendis un bruit, un petit rire. Lorsque j’ouvris les yeux, je crus rêver. Les deux figurines étaient en train de faire une bataille de boules de neige. Le jeune homme avait pris une sacrée raclée, il était couvert de neige, vous le croyez ? Quant à la jeune fille, elle riait à gorges déployée. Je tendis ma main vers la boule mais je ne la saisis pas comme prévu. Au lieu de ça, je me retrouvais en pyjama au milieu d’une merveilleuse bataille de boule de neige. J’avais froid et je ne comprenais pas où j’étais ni ce que je faisais là. 

Après mettre mise à l’abri dans une des maisons, je commençais à me dire que je devais juste rêver. Je décidai de me pincer. Ooouch, ça fait mal !!! Mais rien ne se passa. D’ailleurs, à qui était cette maison ? Je n’attendis pas longtemps pour connaître la réponse. Une vieille dame apparut, bizarre, elle ressemblait à ma grand-mère. Je signale au passage qu’elle est censée être morte il y a 2 ans. Bref, j’étais contente de pouvoir la revoir. Elle m’expliqua que j’étais dans la boule de neige, donc à Vancouver. Géniale !!! Mais bon sang, qu’est-ce que j’ai froid !!!! Ma mamie me donna des vêtements bien chauds ainsi qu’un bon chocolat chaud avec de la guimauve et des bonhommes en pain d’épices. Trop bon !!!! (Clin d’œil à Avy). Lorsque j’eus fini, elle me dit d’aller m’amuser avec les autres et de ne pas m’inquiéter. Ils étaient trois, bien que vu de l’extérieur de la boule, on ne voyait que deux personnages. Donc, je reviens à mes moutons, ils étaient trois, il y avait Neige, une jeune fille à la peau très blanche et aux cheveux argents. Ce qui me choqua le plus c’était ses yeux. Ils étaient d’un bleu glacé presque translucide. Les deux autres étaient des garçons, Ben et John, qui avait peut-être 2 ans de plus que moi.  C’était des jumeaux qui ne se ressemblaient pas du tout. En effet, Ben était un grand brun. Et John était un petit blond. La seule chose qui attestait de leur lien de parenté était leurs yeux. Ils étaient d’un noir profond. Très beau d’ailleurs. Maintenant que les présentations sont faites. Allons-nous amuser !!!!

Après de multiples batailles de boules de neige, nous décidâmes d’aller faire du patinage artistique sur un charmant petit lac complètement gelé. Deux couples se formèrent, Neige décida de patiner avec John. C’est en réalité logique vu que c’est eux qui  étaient enlacés dans la boule. Oops, j’ai oublié de préciser que Neige était toute petite, encore plus petite que John qui n’était déjà pas bien grand. Bref, je me trouvais au final avec Ben qui n’avait pas l’air très emballé. Et moi donc. Par moment il n’avait pas l’air commode, vu comment il m’a bombardée lors des divers rounds de la bataille de boule. Mais je m’amusais tellement.  La musique commença. Au fait, je ne sais pas d’où la musique venait. On aurait dit que le vent jouait la mélodie de Casse-noisette de Tchaïkovski. Le couple phare commença sa danse sur la glace. C’était tellement beau… Ben me tendit la main pour m’inviter à venir sur la glace. Moi… mais je ne sais même pas patiner… ahhh… C’est ce que je pensais. Je mis le pied sur la glace et patina comme je n’avais jamais patiné. Miracle !!! C’était magique et magnifique. Il y eut comme un courant électrique qui passait entre nous deux. Nos yeux ne pouvaient plus se détacher et nos lèvres ont failli se joindre. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin la musique s’arrêta et les couples durent se séparer à regret…

C’est à ce moment-là que je me suis réveillée dans mon lit. Mon réveil avait sonné, Noël était passé. Finis le chocolat chaud, le pain d’épices et la romance sur la glace. Mais tout n’est pas fini. Je regarde ma boule en neige en souriant, face à un si beau rêve. Qui sait peut être que la nouvelle année nous apportera ce que l’on souhaite, autant l’amour, que l’argent, la santé. Tous mes meilleurs vœux à vous tous et surtout Joyeux Noël ! Oh oh oh ! 

Ah ! J’allais oublier de vous dire j’ai rencontré ce beau jeune homme et nous sommes ensemble. Alors d’après vous, rêve ou réalité ?"

Brève nouvelle de Lila. 

Merci de votre lecture, et gardez la bien en tête, les prochaines arrivent bientôt.

Bises et senteur de cookies,
Miss Avy

4 commentaires:

  1. Bien le bonsoir,
    j'adore ce texte frais et enjoué !
    C'est un peu beaucoup romantique effectivement. ^^
    Il y a une part de rêve dans la réalité, lorsqu'on fait ce vœu. (Oui, c'est très soir de Noël !)
    Merci de ta participation.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Lila,
    Pendant un instant, cette nouvelle m'a replongée en enfance, douce époque où les fêtes de Noël nous rendent impatients et fébriles, où les moindres rêves semblent pouvoir se réaliser. La touche de romance tout en douceur et légèreté nous transporte avec les personnages, et sert d'autant plus la dimension fantastique du récit.
    Moi, je penche pour la réalité plutôt que pour le rêve ;)
    Merci d'avoir partagé ta nouvelle avec nous
    Kirany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Kirany de ta réponse à mon histoire. Bonne soirée à tous.

      Supprimer
  3. Kirany,
    quel plaisir d'avoir un com' de ta part ! Merci !
    Je suis assez d'accord avec toi pour l'ambiance, à part sur un petit détail.
    "Les moindres rêves semblent pouvoir se réaliser" non ils peuvent se réaliser !
    Je t'embrasse fort !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !