7 février 2015

Du noir au bleu

Parfois, il m'arrive d'avoir de mauvaises idées,
que je pourrais laisser s'envoler.

Parfois, je suis trop entêté,
au lieu de me permettre de respirer.

Je pourrais laisser les autres me guider,
me surprendre appréciablement.

Et voguer au grès du vent,
tout en souriant insouciant.

Mais non, je garde un cap,
souvent faux et idiot.
Je ne fais guère cas à personne,
rivé dans mon malheur,
que seul moi a créé.

Je m'enlise dans ma bêtise,
et campe mes positions.
Je n'écoute rien ni personne,
pas même ma conscience,
faible mais persistante.
Pas même mon cœur,
qui tente de me guider.

Ma voie, quelle est ma voie ?
La voix que je refuse d'écouter,
que je refuse de comprendre.
Je me mure dans mon malheur,
dont seul moi en est la cause.

Soleil, où es-tu ?
Viens réchauffer mon cœur,
et redorer mes couleurs.
Me donner le sourire,
et la foi en l'avenir.
M'aider à reprendre le droit chemin,
à ressentir à nouveau une chose sûre et certaine,
que mon chemin m'appartient
que je peux agir de manière positive,
sans broyer un noir qui n'existe pas.

4 commentaires:

  1. Juste un petit coucou en passant.
    Au passage j'aime bien ce poème.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton charmant coucou qui illumine ce blog.
    Tendres bises.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Avy,
    J'aime bien ce poème. Il exprime ce dont, souvent, on n'a pas réellement conscience. Il est vrai que parfois, quelques idées noires suffisent à nous faire douter, à nous déprimer, à nous faire perdre de vue l'essentiel. Et ce, sans qu'il y ait de véritable raison pour autant. La fin du poème est porteuse d'espoir puisque tu rappelles bien que, si on arrive à broyer du noir toute seule, on peut aussi parvenir à positiver, rien qu'en savourant la chaleur du soleil.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  4. Chère Kirany,
    j'apprécie l'éclairage que tu apportes à mes propres œuvres. Ton œil aiguisé est appréciable, et apprécié. Justesse est le mot qui résume bien notre entretien !
    Bises !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !