21 novembre 2015

Par nos temps

Bonsoir à tous,
je ne sais comment commencer ce post.
Personne n'ignore les faits récents survenus à Paris, mais aussi ailleurs dans le monde.
C'est un climat particulier que nous vivons tous aujourd'hui, qui nous rappelle forcément les temps de guerre et nous fait nous tourner vers l'histoire pour mieux comprendre.
On retire des enseignements du passé, je souhaite que cela soit vrai pour nous aider aujourd'hui à agir et simplement à vivre.
La vie n'est donc pas si simple, et ne retourne pas à la normal. On ne peut faire comme si de rien n'était, mais on ne peut pas non plus exagéré. Alors, nous avons un nouvel équilibre à trouver parmi des menaces, loin d'être nouvelles, mais dont l'ampleur nous apparait violemment.
Ainsi, je ne souhaite pas faire un post grave, qui nous plonge dans une réflexion certes nécessaire mais qui n'amène pas un sourire heureux.
Contrairement à janvier, j'ai choisi ne pas m'exprimer sur le blog, qui est aussi votre blog si vous désirez parler, discuter, partager, avec et cela je vous le demande, une réflexion par rapport à votre propos.
Crier, injurier, haïr et pleurer ne sert pas. Jeter la pierre sans savoir non plus. Il ne faut pas faire des raccourcis, mais il ne faut pas non plus tout taire. La vérité est qu'aujourd'hui il est nécessaire de se poser les bonnes questions, sans tabou, ni agressivité, ni jugement, pour pouvoir au mieux tâcher d'y répondre. Les réponses ne seront pas unanimes, ni évidentes. Les questions seront tournées, et détournées. Néanmoins, il est nécessaire de s'attacher à trouver des solutions au quotidien pour de nombreux problèmes qui nous touchent, de plus ou moins près. Entre l'environnement, la nourriture, la guerre, les attentats, la société, le manque de travail, la pollution, et bien d'autres, nous avons du pain sur la planche.
Il s'agit d'établir un juste dosage, en utilisant le passé, ses erreurs et ses bonnes pistes. L'histoire apporte une limpidité dans notre situation d'aujourd'hui, elle balaye certains points et en montre d'autres du doigts. On peut s'appuyer sur elle car elle peut nous éclairer.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas la prétention de parler d'aujourd'hui en un seul post. Je souhaite garder le sourire, et vous aidez à le garder. A voir le meilleur tout en ayant conscience du pire. A ne pas oublier qu'il y a des choses, des gestes, des paroles, des gens qui apportent chaleur et réconfort. Je veux voir la lumière, même si elle se cache parfois. Je sais que certains voire beaucoup souffrent, et que d'autres compatissent, mais cela ne veut pas dire s'enfermer dans le noir, le noir le plus complet, le plus stérile et le plus froid. Cela ne veut pas dire non plus, comme beaucoup le répètent "la vie continue". Oui, elle continue, mais pas comme avant car on doit s'adapter. Se tourner vers l'histoire du passé nous permet de voir comment nos prédécesseurs ont traversé les épreuves. Sans décalquer le passé.
Je suis persuadée que la joie n'est pas bannie. Même pendant la guerre, on peut sourire lors d'un moment, pour nous aider à aller mieux, autour d'une chanson par exemple. Le sourire c'est la vie. La vie comme elle mérite de briller.
Par nos temps, on ne peut faire comme si rien ne s'était passé. Par nos temps, on ne peut faire comme si le temps s'était arrêté. Par nos temps, on doit se souvenir que rien n'est insurmontable. Par nos temps, on donne plus, d'amour, de sourires, d'étreintes, de combativité, de courage, de générosité. On donne plus pour la liberté, pour ceux qui avant nous se sont battus pour améliorer. Jouons de la musique, plaisantons, offrons des fleurs, écrivons, chantons, reconstruisons, dansons, et faisons marcher nos esprits pour continuer.

Il y a énormément à dire, à discuter et à débattre. Je n'ai pas tout dit, loin de là.
Je tiens juste à vous dire que je vais raconter des histoires pour ouvrir des mondes magiques et des voyages merveilleux, que je vais faire des petites plaisanteries, et autres pitreries pour vous faire rire, vous amuser, mais aussi pointer du doigt ce qui doit l'être. Nous avons tous une capacité à écouter, à penser, à réfléchir, à avoir un esprit critique et une argumentation valable et démontrable. Je poursuis mon partage d'images, de recettes, de musiques pour enchanter vos journées.
C'est à nous d'écrire notre livre, pour qu'on soit heureux de le relire et de le fermer à la fin, un sourire aux lèvres.

Je vous embrasse, et vous inonde d'ondes positives.
Miss Avy (qui vient de refaire le look du blog, qu'en dites vous ?).


3 commentaires:

  1. Il y aura toujours des méchants, mais aussi et contre tout des gentils.
    Lesly et sa fille Oriane
    Merci pour votre post.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces mots remplis de sagesse et d'amour. Cela donne goût au soleil, qu'il soit dans le ciel ou dans nos coeurs.
    Monique

    RépondreSupprimer
  3. Merci de votre touchante participation !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !