9 janvier 2016

18 ans, la fin d'un monde ? NON !

Les gens, et notamment nos parents, pensent que à partir du moment où on a 18 ans, on cesse d'être un enfant. Mais ça ne se fait pas automatiquement, du jour au lendemain, clac, on est adulte. Non, civilement, peut être, et encore ça dépend le pays. Dans la tête, ce n'est pas le cas.
Moi, l'année de mes 18 ans, très près de mes 19, j'ai déménagé. Je suis parti dans une grande ville, une des plus grande ville d'Europe. Mais je ne suis pas devenu adulte subitement, je ne suis d'ailleurs toujours pas un adulte du haut de mes 21 ans. Loin de là. Je me demande même si je ne régresse pas parfois. Tout ça pour dire à mes parents, youhou vous pouvez continuer d'être des parents, de dire des "stop" parfois, et de pas être aussi cool, style "on appartient à la même stratosphère maintenant". Pas du tout, je bois de la bière mais c'est pas nouveau. (En fait, j'aime pas ça, je sais je suis un alien !). 
Mais merde, vous êtes pas en congé parental, vous devez et êtes même obligés d'être des parents, de tenir votre rôle, moi j'en ai besoin. Surtout que j'ai pas de maman de substitution, autrement dit de nana. Célibataire et en pleine recherche de l'avenir, qui est déjà là paradoxalement. 
Alors, vous avez retenu le message, le jour de nos 18 ans, on n'est pas adulte en clinquant des doigts et en débouchant le champ', non pas du tout, certains le sont bien avant, d'autres bien bien bien plus tard. Donc, ne changez pas votre comportement soudainement, vous les plus vieux. (Vous avez vu, j'ai pas dit "vieux" tout court). Ok, on a le permis, le droit de boire (même si avant ça n'empêche pas, désolé de l'apprendre aux parents, les jeunes ne le faites pas, attendez même 21 ans, la majorité aux States c'est encore mieux, ça fait juste vomir alors autant faire des économies !). On peut voter, c'est trop cool, et remplir des tonnes de paperasses que papa-maman faisaient avant, on doit gérer l'argent, on doit être responsable, s'auto-gérer, maintenant personne n'est là pour vous dire de vous bouger les fesses. C'est justement pour ça que je dis qu'un rappel des parents, ça peut pas faire de mal, tant que c'est à petites doses bien sûr. Et ne devenez pas plus collant parce qu'on s'éloigne, ça nous fait encore plus fuir. Essayons de trouver le juste milieu, entre laisser faire, conseils, un peu plus de sévérité, et surtout de la confiance, mais fort heureusement, il n'y pas d'âge pour ça !

Jorris ou Borris, ça dépend si vous avez des problèmes de prononciations.

18 ans, c'est aussi fun bien sur. Mais les autres à suivre le sont tout autant !
C'est un peu des gages de nuls, oué je l'ai dit !

3 commentaires:

  1. Jorris, je t'adore, merci pour cette chronique. Tu as vu, j'ai trouvé l'appellation ! Elle est fabuleuse, et je te publie quand tu veux. Merci pour ta fraicheur très incisive et sans gêne, j'adore ! Bises !

    RépondreSupprimer
  2. Avy, c'est un véritable amusement pour moi d'avoir l'honneur de participer à ton blog ! Donc merci à toi ! Bises ! (Oué je suis un mec et je le dis !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, j'ai oublié de signer ! Jorris Borris bien sûr !

      Supprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !