30 janvier 2016

De librairies en librairies !

Bonsoir,
ce soir on parle livres.
Je vous présente quelques livres qui ont attiré mon regard, affuté mon intérêt et attisé ma curiosité.
Alors, on y va ? C'est parti.

J'ai envie de commencer par vous dire que Les livres prennent soin de nous.
Non, ce n'est pas de moi mais de Régine Detambel.
Elle veut nous dire, au cas où on ne serait pas convaincu, que la littérature peut s'avérer un bon remède. Au contraire d'une perte de temps, elle nous offre de nombreux bienfaits.
J'ai hâte de lire ça ! Pas vous ? Histoire de se conforter dans notre amour de la lecture, même quand on est occupé.

La baleine avec des lettres j'adore ! 



Ensuite Khaled Hosseini nous invite à écouter l'écho infini des montagnes. Je paraphrase beaucoup là, mais c'est normal quand on est devant une aussi belle formulation.

"Des années cinquante à nos jours, d'une petite cahute dans la campagne afghane aux demeures cossues de Kaboul, en passant par le Paris bohème des seventies et le San Francisco clinquant des années quatre-vingt, Hosseini le conteur nous emmène dans un voyage bouleversant, une flamboyante épopée."


La couverture est vraiment magnifique je trouve. Vous ne le voyez pas sur cette image, mais les branches brillent ! (Non je ne suis pas une pie).

Si c'est la fin du monde, oui dans deux moins disons, que faites-vous ?
L'auteur Tommy Wallach nous offre sa version à travers quatre ados. Il nous fait voir les conséquences d'un ordre du monde bouleversé par une fin imminente. Une fin qui ouvre de nombreux commencements, ou comment le paradoxe de mourir demain nous libère des contraintes d'aujourd'hui. On n'a plus rien à perdre et tout à tenter. C'est ce que je trouve intéressant dans le point de départ de ce bouquin. Quand on se dit, tout de suite, si je meurs demain, qu'est ce que je veux faire avant, plus rien ne peut être remis à demain. Il y a plusieurs manières de réagir. La complexité humaine qui peut être abordée dans ce livre est aussi riche en matière. Ainsi, je me demande avec curiosité comment l'auteur va traiter et aborder cette éventualité, d'un monde que remet tout en question car l'avenir n'a jamais été aussi en approche. 
Une exploration assez intriguante je trouve, et vous ? 

Après une possible chute de météorite, on se dirige vers La dernière chute
Hilary Davidson nous emmène dans une enquête au Pérou pour mon plus grand plaisir. 
Le Machu Picchu, c'est un peu cliché, beaucoup d'autres sites archéologiques sont intéressants mais moins médiatiques. (Ce qui n'est pas plus mal car cela les préserve d'un afflux massif de touristes, qui ne pensent pas à mal, mais dont le passage fréquent et abondant dégrade les vestiges). 
Je vous joins la fiche presse pour plus de détails et une première approche. 

Qu'en dites-vous ? A vos claviers les amis !

Pour finir avec ce tour du monde et autre fantaisie temporelle, Demain est un autre jour
Le mieux pour s'en apercevoir est de l'écouter.
Je vous intrigue ?
Oui, il faut être ouvert d'esprit, et d'oreilles avec le livre audio.

Je n'en ai pas parlé jusqu'à présent car pour moi, rien ne remplace le fait de tourner les pages et de lire. Néanmoins, je pense que cela a un véritable potentiel. 


L'image évoque tout de suite les vacances, la mer, le soleil, l'insouciance. 
Le sujet du livre m'intéresse beaucoup car l'auteur Lori Nelson Spielman nous invite à regarder derrière. Je sais qu'on dit qu'il ne faut pas regarder le passé et nous tourner vers l'avenir. Je suis plutôt d'accord avec cela. Cependant, je pense que le passé aide à construire un avenir, sans nous oublier derrière nous. 
Ici, au delà de ce thème, c'est la fidélité à nous même, à nos espoirs, à nos idéaux parfois utopiques de notre jeunesse. Ne pas renoncer à notre jeunesse, ne pas la délaisser voire la renier, se rappeler qui l'on voulait devenir, et regarder qui on est aujourd'hui. Pour nous remettre sur le bon chemin, celui que l'on voulait à l'initial, à nos quatorze ans. 
Alors, ça ne vous titille pas la curiosité ? Moi si !
Surtout que ça a l'air bien amusant : 
"Enseigner ? Elle n'a nulle envie d'abandonner son métier pour se colleter avec une marmaille rebelle. Avoir un enfant ? Elle n’y pense plus, d’autant qu’Andrew, son petit ami, n'en veut pas. Retrouver son père ? Plus facile à dire qu’à faire. Tomber amoureuse ? Mais ne l’est-elle pas déjà d’Andrew ? À moins que...
Menée tambour battant, cette comédie romantique se lit s'écoute d'une traite."
Eh bien voici la fin de notre sacrée voyage.
Je souhaite avoir éveillé en vous l'envie de vous plonger dans un de ces livres, vers un voyage inconnu et pourtant si familier. 

Je vous embrasse, 
Miss Avy.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre participation ! A bientôt !