31 janvier 2016

Un texte qui interpelle

Bonjour,
je vous présente un texte de Juliette avec pour sujet d'actualité : les soldes.
Le voici, bonne lecture !

Invitation à la réflexion :

Les soldes ont commencées et leurs fidèles fanatiques se sont déjà rués dans leurs lieux sacrés pour y prier leur Dieu, la société de consommation. Ces prix bradés ne sont t-ils pas un excellent rappel sur les marges faites par les entreprises ? Une paire de chaussures qui passe de 80 à 40€ fait rêver, tout comme d’autres affaires toutes aussi alléchantes mais à qui revient tout le bénéfice (encore important malgré une diminution de 50% du prix) ? Certainement pas ces enfants au Bengladesh qui travaillent 12h par jour dans des conditions épouvantables et avec une rémunération ridicule (équivalent de 12€ par mois), mais bien à des actionnaires richissimes et sans étique. Acheter des vêtements tachés de sang et remplir le portefeuille des ultras fortunés, est-ce moral ? Entretenons un monde meilleur, un monde que nous voudrions voir demain. Ne fermons pas les yeux sur les injustices de ce monde et profitons à un commerce équitable. N’achetons que ce dont nous avons besoin et de manière la plus responsable possible. Tout est une question de choix !

Et si le bonheur était ailleurs ?

« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. » Jean Jaurès
Juliette

Je vous joins également un extrait de la conversation que nous avons eu à ce sujet. Cela prolonge le sujet, et fais un peu office d'interview vous ne trouvez pas ?

      "Ouah quel texte ! Tu exposes ton point de vue, mais tu le justifies par des arguments donc il est tout à fait recevable.
Si cela peut te rassurer, je n'ai pas fait les soldes cette année, mais j'aime acheter ce dont j'ai besoin à des prix pas trop élevés. Néanmoins je me doute fort bien que la cause des prix élevés n'est pas forcément le coût de fabrication mais les marges que les déjà riches se prennent ! Et c'est malheureux mais le commerce équitable freine par ces prix un peu élevés, quoique par rapport à certaines marques je trouve qu'il y a bien peu d'écart. A savoir si on préfère la marque ou connaitre d'où vient le produit que l'on consomme et qui l'a fabriqué.  
Dans tous les cas, ton texte prête à réfléchir et soulève les bonnes questions.
Tu montres une droiture exemplaire à consommer comme tu penses. Chapeau (équitable bien sûr) !
Je t'embrasse et merci pour ton trait d'esprit.
Miss Avy"

      "Il est vrai que le commerce équitable peut freiner par ses prix qui sont en fait surtout mis en valeur par les prix bradés affichés par les magasins classiques... Cependant il existe aussi d'autres alternatives comme les friperies ! Et là, pour le coup, ce n'est pas cher !
Voici une vidéo que je trouve pas mal sur le sujet, elle est courte mais frappante : https://www.youtube.com/watch?v=KfANs2y_frk
Juliette"


Alors, qu'en dites-vous ? Etes vous fan des soldes, et attendez-vous cela avec impatience pour acheter ? Ou au contraire faites-vous attention à la provenance, aux matériaux, à la fabrication ?

Ce sujet est fort intéressant et soulève d'autres débats, notamment sur la pouvoir d'achat dans les différents pays du monde dépendant du salaire et donc du travail. Egalement, sur les matériaux utilisés, les procédés de fabrication et leurs conséquences sur l'environnement (coton, viscose, colorations et compagnie). Cela questionne le phénomène de la société de consommation, on consomme de plus en plus, non plus par besoin mais par distraction, effet de mode ou envie.
Quels autres points cela met en relief pour vous ?

Je vous embrasse,
et vous souhaite de faire des bonnes affaires tout de même, dans les frip' !
Miss Avy

3 commentaires:

  1. Hey Avy !
    Merci beaucoup pour m'avoir offert un espace d'expression ! C'est un super idée d'avoir ajouter notre conversation, ça amène "un plus" :).
    Bonne soirée et gros bisous
    Juliette

    RépondreSupprimer
  2. Salut les filles,
    Désolé pour ma vision purement théorique mais pour moi, je vois les soldes comme un moyen de déstockage des magasins avant la nouvelle collection. C'est le seul moment où les entreprises ont le droit de vendre à perte même si à mon avis c'est très rare lol.
    Après on ne peut pas vraiment dire à qui la faute pour l'"exploitation" d'enfants ou de pays plus pauvres.A nous acheteur ? Aux fabricants ? Aux revendeurs ? L'économie et le système sont tellement compliqués que s'est difficile à dire. A tous peut être ?
    Sinon c'est vrai qu'il ne faut pas acheter à tort et à travers mais si plus personne n'achète ces produits, des emplois seront supprimés, des magasins vont fermés... C'est un effet domino.
    Bref, perso, maintenant je préfère acheter un peu plus cher mes vêtements, déjà ils sont de meilleurs qualités et surtout j'ai l'espoir que le coût salarial sera plus élevé. Après on n'est sûr de rien.
    Après Miss Avy, "marque" ne signifie pas forcément des travailleurs bien payés. J'avais vu un reportage sur des chaussures de marque qui étaient faites en Inde dans des conditions et des salaires misérables. Donc ça ne veut rien dire.
    Après au niveau de chez nous, il y a plus choquant à mon avis, c'est des licenciements économiques alors que les actionnaires augmentent leurs dividendes. Vous trouvez ça normal vous ? Pas moi. ça veut dire que l'entreprise va bien, dégage du bénéfice mais que Messieurs les actionnaires veulent plus d'argent et pour ça ils mettent des millions de gens sur le carreaux. Bref, désolé pour le coup de gueule. lol.
    Je ne remets en tout cas pas en cause vos points de vue à toutes les deux qui sont très nobles d'ailleurs, j'apporte juste le miens. Vous n'êtes pas obligés d'y adhérer.
    Bonne soirée à tous.
    Bye

    RépondreSupprimer
  3. Super ça parle !
    Merci les filles pour vos réactions !
    Oh Lila nous fait un coup de gueule yeah ! Je vais le reprendre en article, ça le mérite !
    Pour le terme "marque", tu m'as mal comprise. Je compare justement les prix des marques et du commerce équitable, pour dire qu'il y a parfois peu de différence, alors qu'avec l'équitable on a un moyen de retracer plus ou moins d'où ça vient, en tout cas ça opte pour plus de transparence.
    Je ne parlais pas de "marque" par rapport aux conditions de travail, mais tu as effectivement raison de souligner ce point.
    Donc je suis tout à fait d'accord avec ce que tu as dit.
    Quel com' endiablé ! Je trouve que tu as soulevé de nombreux points intéressants, et nourrit notre réflexion à tous, avec un certain prolongement et ouverture. On a fait une belle dissertation à nous trois ! Rires !
    Bravo pour votre implication ! Cela prouve que même sans être politique ou journaliste, on ne se moque de ce qui nous entoure, et on réagit !
    Merci !
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer

Merci de votre participation ! A bientôt !